Organisation des soins

fam fp centre pour handicapés

Cette organisation respecte les droits des patients (accès à l’information, communication, consentement éclairé du résident lui-même ou de son représentant légal).
L’organisation des soins est structurée tout au long du séjour du résident, en concertation avec le médecin psychiatre, le médecin traitant de l’usager et l’équipe para médicale :

  • à l’admission, recueil des données médicales par l’équipe para médicale, mise en route des traitements, impérativement sur prescription.
  • surveillance mensuelle des constantes (en particulier poids et tension).
  • examen médical à l’entrée, et au moins une fois par an.
  • suivi spécialisé systématique et régulier (dentaire, ophtalmologique, ORL).
  • suivi spécifique selon les situations (en particulier gynécologique, neurologique, dermatologique, cardiologique, bilans biologiques si nécessaire, autres,…/…).

A ces missions de base, le service médical et para médical assure :

  • la préparation des piluliers et la surveillance de la prise des traitements, leur efficacité et leurs effets secondaires.
  • le suivi de renouvellement des ordonnances.
  • l’accompagnement des résidents par un professionnel du pôle soins aux consultations spécialisées.
  • la liaison avec le milieu hospitalier, les médecins généralistes et spécialistes et tous les paramédicaux qui interviennent auprès du résident (kiné, podologue, pédicure, prothésiste, dentiste)
  • la mise en place de techniques particulières pour aider ponctuellement une personne : aide à la mobilisation, mise en place de matériels facilitant la vie de la personne (ex déambulateur, lit médicalisé..).
  • l’écoute de façon attentive et la proposition d’entretiens infirmiers individualisés.

Pour assurer la continuité et la sécurité des soins proposés au résident, l’établissement mobilise les compétences suivantes :

  • médecin psychiatre, vacataire
  • IDE
  • ASD
  • psychologue

Le service de soins dispose d’une mallette de premiers secours et d’un défibrillateur. Les professionnels concernés ont été formés à son utilisation.

Le médecin traitant, extérieur à l’établissement, intervient à la demande et selon les besoins des résidents.

Le lien avec les services d’hospitalisation et/ou d’urgence se compose d’une fiche de liaison et du document de liaison d’urgence (DLU). Ce document comporte tous les renseignements nécessaires :

  • état civil
  • habitudes de vie
  • traitement en cours
  • antécédents
  • pathologies

L’accompagnement en fin de vie est considéré comme une situation particulière qui sensibilise l’équipe médicale et para médicale depuis toujours.
L’accompagnement du résident est alors personnalisé en prenant en compte la prise en charge de la douleur, en assurant une surveillance renforcée (soins de confort, présence quasi permanente, surveillance des constantes, …). L’équipe assure également une présence et un soutien auprès de la famille, des amis du résident et des professionnels.